La cage dorée, Camilla Lackberg

                Sous l’emprise d’un mari méprisant, semblant entièrement dévoué à son travail, Faye se transforme en bête furieuse quand elle apprend qu’il la trompe régulièrement depuis le début de son mariage. Elle a sacrifié sa carrière, qui aurait pu être brillante, pour aider Jack, son mari, à monter une entreprise qui a pris de l’ampleur grâce à elle et pour s’occuper de son foyer en s’enfermant dans une « cage dorée » comme les autres « oies » qu’elle fréquente.

                Des retours en arrière nous dévoilent une autre personnalité de Faye qui a changé de prénom et qui traîne un lourd passé dont elle veut se débarrasser mais qui la rattrape quand son mari la renvoie de chez elle sans un sou, pour s’installer avec sa maîtresse. Grâce à une volonté féroce, elle reprend ses études, payées par des petits travaux et qui lui permettent bientôt de créer une affaire au nom révélateur de « Revenge », entraînant avec elle les femmes maltraitées, humiliées, trompées par leurs compagnons. Dès lors, elle va pouvoir peaufiner une vengeance machiavélique qui va broyer son mari, le ruiner et faire voler en éclats sa vie privée.

                 Ce roman policier maintient le suspense jusque dans ses dernières pages. Mais c’est aussi un réquisitoire contre l’égoïsme et le pouvoir des hommes. Il met l’accent sur la noirceur du destin des femmes que la violence seule peut sauver. Peu de douceur dans cette histoire qui donne souvent la chair de poule tant cette violence est prégnante et qui résonne particulièrement avec la libération de la parole féminine actuelle et le mouvement #Metoo qui n’a pas pu échapper à l’auteure.

0 commentaire à “La cage dorée, Camilla Lackberg”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Nonobi |
Aquareliane |
Bawhkalam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tasnimafrances
| Tousmeslivres
| Souvenance.