Wonderland Avenue, Michael Connelly

                L’un des plus célèbres inspecteurs de la littérature mondiale, Harry Bosch, nous entraîne sur une enquête des plus sordides : le meurtre d’un enfant, remontant à une vingtaine d’années. Les os que l’on vient de retrouver sur les hauteurs de Wonderland Avenue, à Los Angeles, révèlent de nombreuses fractures et les traces de plusieurs interventions chirurgicales. Enfant maltraité à coup sûr. Par qui ? La mère qui a quitté le foyer alors qu’il était bébé ? Le père alcoolique qui l’a élevé ? L’ancien pédophile installé près de l’endroit où a eu lieu le crime ? D’autres possibilités s’offriront à Bosch qui, avec sa ténacité coutumière, trouvera le coupable. Mais il lui faudra malmener sa hiérarchie, toujours prompte à se contenter d’aveux spontanés, se battre avec les journalistes qui polluent son enquête en voulant à tout prix un scoop et affronter la mort de deux victimes collatérales : un suspect et une policière.

                Bosch, malgré son aspect rugueux, reste un personnage attachant que l’on a plaisir à retrouver. Son professionnalisme force le respect et l’admiration mais, quand il est sûr de son fait, il se montre intransigeant, ce qui ne lui vaut pas que des amis dans sa profession. Il fait toujours preuve d’humanité quand il interroge les suspects et les témoins. Il se protège en répondant par une pirouette quand on touche à son intimité. Pourtant, cet ancien du Vietnam, qui vit avec des traumatismes, laisse parfois entrevoir sa sensibilité. Il a du mal à cacher son malaise quand le médecin légiste énumère les mauvais traitements subis par l’enfant. Il se laisse même distraire par sa nouvelle coéquipière et en oublie de prendre les instruments nécessaires pour analyser la scène du crime. Quant à l’enquête, encore une fois elle nous tient en haleine, grâce à la maestria de Michael Connelly qui nous entraîne dans des impasses et nous met face à des obstacles sans cesse renouvelés, quand tout semblait évident.

0 commentaire à “Wonderland Avenue, Michael Connelly”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Nonobi |
Aquareliane |
Bawhkalam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tasnimafrances
| Tousmeslivres
| Souvenance.