Seras-tu là ? Guillaume Musso

                Un Musso pour voir !

                Elliott est chirurgien pédiatre à San Francisco. Par un tour de passe-passe, il a la possibilité de retourner dans son passé. Il nous entraîne donc dans des allers- retours entre sa vie à soixante ans et celle de sa jeunesse à trente. On apprend qu’il a perdu son amour, Ilena, vétérinaire dans une réserve marine en Floride, et qu’il a rencontré son double un soir dans un aéroport. Ce double lui soumet un pacte pour sauver Ilena. Mais, ce n’est pas si simple, car les conditions posées sont diaboliques et, de toute façon, ne le satisferont pas quelle que soit la proposition choisie.

                Il faut donc laisser sa rationalité de côté pour entrer dans le monde paranormal de Musso. Murakami le fait très bien et on adhère. Mais, ici, ce qui gêne le plus, ce sont les clichés qui émaillent les pages. San Francisco se résume à son pont et à Lombard Street. Quant à Noël, c’est une période heureuse pour certains et d’immense solitude pour d’autres. Autre procédé repris plusieurs fois par l’auteur et qui devient lassant à la lecture : ses remarques sur l’apparition des nouveautés dans les années trente qui, d’après lui, ne sont pas faites pour durer. C’est le cas du scanner, de l’ordinateur ou même de Stephen King. Musso émet chaque fois des doutes sur l’avenir de ces innovations technologiques ou de ce nouvel écrivain. Ce clin d’œil appuyé au lecteur est assez maladroit.

                Pourtant, « Seras-tu là ? » se lit facilement et sans déplaisir, quand tout s’agite autour de vous et que vous avez du mal à vous concentrer sur un livre plus ardu.

0 commentaire à “Seras-tu là ? Guillaume Musso”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Nonobi |
Aquareliane |
Bawhkalam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tasnimafrances
| Tousmeslivres
| Souvenance.