1Q84 Livre 3 Octobre – décembre, Haruki Murakami

                Les personnages de ce troisième tome se livrent à un jeu de cache-cache volontaire ou pas. Aomamé vit en recluse après avoir tué le chef des Précurseurs. Elle est recherchée par la secte et surtout par Ushikawa, nouveau personnage qui donne son point de vue sur l’histoire. Se sentant responsable de la mort du leader, puisque c’est lui qui avait conseillé Aomamé pour une séance de massage, Ushikawa veut à tout prix la retrouver. Après avoir fait le lien entre la jeune fille et Tengo, il épie les allées et venues de ce dernier en s’installant dans son immeuble. Fukaéri, toujours recherchée par les médias, se réfugie chez Tengo qui quitte son appartement un certain temps pour rester au chevet de son père mourant. Aomamé et Tengo se cherchent. Leurs chemins se croisent, avant de se retrouver. Voilà pour le monde réel.

                Dans le monde parallèle de 1Q84, la chrysalide de l’air apparaît à Tengo et lui fait entrevoir l’espoir d’une rencontre avec Aomamé. Aomamé tombe enceinte de Tengo par l’intermédiaire de Fukaéri, sans avoir de relation avec lui !! Deux lunes brillent dans le ciel des deux jeunes gens qui communient en la regardant. Le père quitte son corps malade pour aller taper aux portes et réclamer les redevances.

                 Bien des mystères restent encore inexpliqués dans ce troisième tome. Mais Haruki Murakami sait maintenir le suspense par une série de chassé-croisé entre les personnages qui ne parviennent pas à se rencontrer et son livre devient à la fois un roman fantastique, un roman d’amour et un roman policier. On se laisse prendre aussi par l’écriture de l’auteur et par ses références à la littérature et à la musique. Nous avons plaisir à écouter un extrait de La Ferme africaine de Karen Blixen que Tengo lit à son père pour maintenir un contact avec lui alors qu’il est dans le coma. Aomamé tente de reconstruire sa vie en lisant A la Recherche du temps perdu de Proust. Et la Sinfonietta de Leos Janacek revient toujours comme un leitmotiv tout au long des pages.

                 Accueil mitigé pour ce dernier tome qui maintient le lecteur en haleine, mais qui ne répond pas à toutes les questions.

0 commentaire à “1Q84 Livre 3 Octobre – décembre, Haruki Murakami”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Nonobi |
Aquareliane |
Bawhkalam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tasnimafrances
| Tousmeslivres
| Souvenance.