L’heure de plomb, Bruce Holbert

                La vie est âpre dans l’Ouest américain. Au cours de l’hiver 1918, L’état de Washington a été balayé par une tempête. Les jumeaux Matt et Luke Watson se sont perdus au milieu des bourrasques en partant de l’école. L’institutrice, Linda Jefferson, a tout fait pour les sauver en les réchauffant de son corps, mais Luke n’a pas survécu. Leur père, parti à leur rencontre, a été lui aussi pris au piège du mauvais temps. On a retrouvé, quelques mois plus tard, son corps en décomposition et déchiqueté par les bêtes. Le jeune Matt abandonne l’école petit à petit pour s’investir dans le ranch paternel, aux côtés d’une mère indifférente à tout, à la suite de ces deuils brutaux.

                Dans cette région, les gens sont rudes comme le décor austère dans lequel ils évoluent. Matt prend la route avec une balle dans le ventre et redresse la fracture de son bras en s’accrochant à un arbre. Linda accouche seule, se fabriquant un forceps avec une corde qu’elle place autour des épaules du bébé encore dans son ventre. Les femmes sont traitées comme du bétail. Elles enfantent, puis laissent les hommes élever leur progéniture. Les animaux sont abattus sauvagement. La vie des bêtes et des gens n’a pas beaucoup de sens pour ces paysans durs au labeur.  Chacun ne compte que sur lui-même pour se faire justice, comme au temps du Far West. Pourtant, dans ce monde de brutes, Matt, qui sait faire preuve de la plus grande bestialité, est capable de naïveté et de romantisme. Il fait la cour à Wendy très longuement et à sa façon. Mais il faudra affronter bien des malheurs pour que le couple et leurs enfants forment une famille soudée par l’amour.

                Ce roman tient en haleine comme le plus classique des westerns. La violence est omniprésente dans une Amérique où le progrès pourtant commence à apparaître, avec l’arrivée des automobiles, la mécanisation qui envahit les grands espaces céréaliers et la construction des barrages qui devrait améliorer le bien-être de la population.

0 commentaire à “L’heure de plomb, Bruce Holbert”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Nonobi |
Aquareliane |
Bawhkalam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tasnimafrances
| Tousmeslivres
| Souvenance.