La maison atlantique, Philippe Besson

               Ce livre raconte l’histoire des rapports conflictuels entre un père et un fils. Le père volage ne s’est pas occupé de l’éducation de son fils. Le fils, lui, voue une haine irrépressible à son père qu’il accuse d’être à l’origine du suicide de sa mère. Pour une tentative de rapprochement, le père amène son fils en vacances dans la maison atlantique où les souvenirs de sa mère aimée resurgissent. Essai infructueux avec l’arrivée d’un couple de trentenaires qui vient s’installer dans la maison d’à côté et qui va s’immiscer dans leur vie. Le père ne reste pas insensible à la jeunesse de sa voisine, ce qui va attiser la détestation du fils jusqu’à la vengeance, vengeance d’autant plus terrible qu’elle va atteindre le jeune couple.

                Le théâtre de cette tragédie est bien sûr la maison, mais aussi la plage où se déroulent des journées d’été lascives, sous un soleil accablant et où l’adolescent traîne son oisiveté agrémentée par ses rencontres avec Agathe, jusqu’à ce qu’il découvre l’homosexualité qui semble mieux à même de le satisfaire.

                Philippe Besson fait ici le récit d’un engrenage, en utilisant des phrases brèves, incisives qui ne peuvent qu’amener le lecteur vers un dénouement inéluctable.

0 commentaire à “La maison atlantique, Philippe Besson”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Nonobi |
Aquareliane |
Bawhkalam |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tasnimafrances
| Tousmeslivres
| Souvenance.